Petites modifs : gaine dérailleur et guidon

Lors de ma dernière sortie, la gaine du dérailleur avant, qui était bien coupée au niveau du cadre, s’est carrément étirée et donc… plus possible de passer le grand plateau 😉

Changement de la gaine

Je me suis donc attelé au changement de la gaine (et du câble tant qu’on y était même si ça n’était pas utile).
Changement assez rapide, il suffit de connaître son shifter. Pour moi, c’est un SRAM, il y a un petit cache en caoutchou qu’il suffit de lever pour accéder au câble (terminé par un plomb). Au niveau du pédalier, on desserre à l’aide d’une clé Allen le câble et on le coupe au niveau du plomb (si ça a été bien fait, il doit y en avoir un pour éviter que le câble s’effiloche).
Il ne reste plus qu’à tirer à partir du shifter le câble en saisissant bien le plomb.

Bon rien de bien compliqué (voir sur d’autres blogs beaucoup plus détaillés).

Changement du guidon

Quitte à trafiquer mon shifter, j’ai saisi l’occasion pour remettre le guidon d’origine du Stinger. En effet, Christian, le précédent propriétaire, pour des raisons personnelles de confort, avait installé un guidon de VTT.

Guidon VTT

Pas très compliqué à faire non plus. Quelques coups de clés Allen plus tard, et en s’appliquant un peu pour défaire les poignées en caoutchou (que je replie sur elles-mêmes, je les tire et les fais pivoter de droite à gauche en même temps), le guidon est réinstallé.
Je remets bien les poignées vers le bas, fais un test installé dans le siège, c’est pas mal.

Le truc sympa, c’est que je passe d’une position “biker de Harley Davidson” à “guidon posé tranquillou sur le ventre”.

Tests

Je fais quelques tests sur mes lignes droites de prédilection devant chez moi. Et là, grande surprise, je vais beaucoup plus vite ! C’est dur à déterminer, mais j’arrive à faire des pointes assez facilement à 35 km/h alors que je me trainais à 28 km/h.

Guidon ASS d’optima Stinger

Bon, plusieurs paramètres sont à prendre en compte :
– Le guidon “droit” de VTT devait freiner un petit peu. J’avais vraiment les bras écartés tel un écureil volant se jetant d’un pin !
– Je monte plus rapidement en vitesse car je maîtrise mieux la bête
– Je n’ai le coffre que depuis récemment (mais de mémoire je n’étais pas parvenu à dépasser 30 km/h sur du plat lors de ma sortie de 30 km avec le coffre !).
– J’ai réglé le dérailleur avant et il me semble que la chaîne frottait un petit peu plus

Inconvénients guidon

Attention par contre !
Je réapprends de nouveau à tourner et à relancer la bête car, pour le coup, je n’étais pas habitué du tout à ce genre de guidon !

J’ai les réflexes du débutant :
– Je tire sur le guidon (inutile)
– Pour tourner, vu que les poignées sont vers le bas, j’ai besoin de lever le guidon pour faire demi-tour.

Bref léger réapprentissage à prévoir.

C’est donc une très bonne surprise. Je vais donc repartir pour plusieurs batteries de tests 😉

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s