Prolongateurs triathlon

Comme j’avais récemment pété mon guidon (voir post précédent), je me suis payé le luxe de poser par la même occasion (fausse excuse) des prolongateurs triathlon.

 

Et ben c’est pas mal du tout !

En terme de gain de vitesse, je suis un “poil” supérieur qu’avec la position main en bas du cintre. Par contre, le confort est carrément excellent.
Bon ok, je n’ai quasiment pas réglé les prolongateurs, je les ai d’ailleurs resserrés car trop lâches, mais les sensations sont bonnes.
J’ai testé le matos sur un aller/retour à Belpech soit 2X15 km. A l’aller avec un petit vent, j’étais à 29 de moyenne. Quasiment à 31/32 de vitesse de croisière. Par contre, il est vrai que j’ai forcé. C’est l’effet grisant de la vitesse qui est en cause. Quand je passe les 30 à l’heure avec un vente de face, je sais que soit je force, soit je suis aéro et là, c’était les deux 😉

Petit repos à la fin de l’aller. Je bois un quart de mon bidon car il a fait chaud et j’ai bien forcé.

Pour le retour, je force moins et je vais beaucoup plus vite (petit vent dans le dos). Dès que je me redresse, je vais moins vite, je remercie donc le prolongateur silencieusement. Je suis la plupart du temps à 37 km/h sur plusieurs km. Je me fais même une traversée du village de Mazères (et ses nombreuses priorités à droite) à 30 à l’heure.
Voilà, résultat, 30 km en 56 minutes soit 32 km/h de moyenne, c’est pas loin de mes bonnes formes sur 20 km. C’est donc très positif. Par contre, je suis quand même bien cramé. Je vais donc lever le pied pour ma reprise du vélotaf 😉

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s