Un VAE ?

Bon, ben, après avoir cherché du côté des vélos de route, être passé par le vélo couché, puis re-découvert le VTT, pourquoi pas un VAE ?

En effet, vu le faible coût de revient et d’entretien de mes vélos, pourquoi ne pas investir dans un vélo qui me permettrait de doubler mon kilométrage par exemple ? Bref, utiliser encore moins la voiture ?

Mais je reprends rapidement mes habitudes de ces deux dernières années.

J’avais vraiment abandonné le train, trop de stress pour pas le raté, et jamais sûr d’en avoir un qui passe, bref, il faut pas être à une heure près… Si je continue donc à le prendre pendant les vacances d’été notamment (il tourne presque mieux), je ne l’utilise plus tous les jours.

Depuis mon dernier VTT Rockrider 8 XC acquis l’année dernière, j’ai fait 6000 km sans grosse fatigue particulière. et environ 14 000 km en voiture.

Ma technique, basique, je m’avance en voiture (dans ma cambrousse, ça roule), et je termine en vélo (dans la ville ou au bord du canal du midi, on est beaucoup plus rapide et protégé en même temps).

Bien sûr, je prends quelques douches gratuites, mais au final, malgré une année 2018 riche en intempéries, ce n’est pas la mer à boire et je dois compter trois grosses douches avec nécessité de me changer intégralement le matin. Par contre, le soir, on remet les affaires qui puent 🙂

Bref, connaissant mieux le coin et mes clients, je vois que je n’ai jamais eu autant que quand je travaillais à SopraGroup (58 km à l’aller). J’excède en fait rarement 48 km (dix km, ça compte ;)). Et un de mes clients à labège est à 38 km. On se rapproche donc de plus en plus (mais j’aime à garder une certaine distance avec mon lieu de travail, sinon, je serais obligé de faire des détours).

Récemment, j’ai donc fait ces 2 X 40 km. On peut ainsi dire que mon meilleur temps est autour d’1h20 et le moins bon avec la fatigue et un peu de vent d’environ 1h40. Je pense que mon pire temps peut être encore pire vu que je ne choisis pas les pires conditions quand je fais la “grande boucle”.

Allez, avec ces quelques métriques, j’ai fait un grand pas, moi, l’autiste, le gars qui veut toujours se démerder (et se mettre dans la merde) tout seul. Je suis donc allé voir Cyclable Ouest sis à Tournefeuille.

Une équipe et un contact bien sympa. Ma première crainte était “comment se débrouille-t-on après 25 km/h ?”. J’ai eu ma réponse avec un petit vélo Kalkhoff voyager i8 (i pour le moteur impulse). Ben, c’est pas trop mal, c’est un vélo typé trekking (donc rando/vélotaff) de 24 kilos et ça avance au delà. D’autant plus que jusqu’à 25, le moteur travaille (presque tout seul) et ne se coupe qu’à 27 réellement. En continuant sur la lancée, j’arrive à faire un 30 km/h qui semble être tenable sans effort incommensurable.

Donc très bonne sensation et surtout le plaisir de pouvoir faire du vélo sans avoir des grincements partout et une résistance due au moteur (oui, j’étais bourré de préjugés).

Après, pour tester le bosch performance, le vendeur m’a fait testé une marque “vélo de ville premium je sais plus quoi”. Alors j’étais moins fan du cadre et surtout le bosch se coupait à 25 km/h et assez difficile d’atteindre les 30 km/h. Je n’ai pas pu performer et/ou me rassurer. Bien entendu, j’ai fait un test d’un kilomètre autour de la boutique dans les zones résidentielles et sur un plat déprimant.

Il me manque donc vraiment un test “grandeur nature”. Mais je dois noter que pour 2 000 euros, le Kalkhoff est assez tentant même si le moteur impulse 2 a eu plusieurs soucis. Ca m’a fait prendre conscience de la fragilité mais aussi la force des VAE : le moteur. S’il pète au bout de 500 km, ça fait un peu ch*** même si, je le sais, le personnel de Cyclable et le constructeur le changeront. J’en serai quitte pour un joujou immobilisé pendant une semaine… S’il pète au bout de 10 000 km, c’est déjà mieux, mais en même temps c’est quoi pour moi ? Deux années “tranquilles” ou une année “au taquet” d’utilisation ?

Bref, un risque à prendre. Vu que je fais environ 14 000 km par an de voiture, je pourrais encore entamé, à l’aide de la fée électricité disons 6000 km ?

Mais je pense aussi à un essai sur mes trajets. Ca ne répondra pas à mes craintes sur la fiabilité des moteurs mais cela rendra concret la durée du trajet.

 

Tester celui-ci : https://velos-electriques.org/avis-cube-cross/

En passant par la location via http://www.2rouesvertes.fr/nos-velos-electriques-vtc/cube/

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s