Nouveau (vieux) vélo !

On reprend le même et on recommence.

Depuis l’électrification de mon rockrider 8.2 (que j’adore) il y a trois ans, ma pratique a été différente et surtout bien plus douce (ce qui pour le vélotaf est agréable).

25 000 km sont passés et finalement le vélo “sec” me manque un peu. C’est d’autant plus vrai depuis le télétravail qui va perdurer dans mon cas. De plus, j’ai toujours quelques camarades qui me relancent régulièrement pour les suivre (de près ou de loin) sur leurs sorties. Et un vélo électrique, c’est quand même moins fun pour les autres 🙂

J’ai donc repris le même vélo Decathlon que je trouve :

  • imbattable d’un point de vue rapport qualité/prix (et encore plus en occasion, 400 euros au lieu de 2000).
  • polyvalent : en tant qu’éternel indécis, je pourrai enfin suivre Vincent avec son super Canyon qui me crame à chaque sortie sur ses chemins de terre de prédilection. Je pourrai également faire des sorties routes ou gravel en l’équipant avec les roues en 32 marathon plus.

J’en avais un peu marre de mon vélo de route alias “le mulet” qui a des sauts de chaîne assez désagréables et un pédalier impossible à changer et qui devrait un jour péter (le jeu devenant de plus en plus important).

Bref, je vais passer à l’action. L’état général a l’air bien, mais on verra à l’usage, certainement deux/trois trucs à changer.