Mon coeur balance !

Avec toutes ces soldes et l’usure de mon vélo je pense à le remplacer. Bien entendu il pourra encore faire des bornes mais je pense que 16000 bornes avec peu de réparations c’est pas mal déjà. Ce qui m’inquiète le plus surtout c’est qu’il n’y a plus de 9 vitesses… Tout est passé en 10…

Bref, j’ai plusieurs choix possibles, tous très différents:

  • Acheter du neuf chez Decathlon (à 900 euros il vont sortir un modèle alu en 105)
  • Acheter du neuf chez ChainReactionCycles (à 750 euros, il y a un petit Corratec Dolomiti 105 sympa)
  • Acheter de l’occasion sur troc velo. J’ai à ce titre trouvé un vieux Bianchi (un peu comme le mien) à 450 euros en 105 et jantes CX (je ne vois pas trop à quoi ça correspond comme modèle de roues). Ou alors un Look 685 en Dura Ace à 800 euros, mais là, ça rigole plus.

Bref, j’ai bien l’intention pour l’instant de rester autour de 400 euros pour de l’occaz en alu, je reste donc vigilant.

 

Advertisements

La route continue…

Changement de chaîne ce week end et je n’indexe pas. Coup classique, le lendemain j’ai des sauts de chaîne. Malheureusement, malgré plusieurs réglages toujours des sauts de chaîne sur les trois pignons du milieu. Bizarrement ceux que j’utilise le plus !

Je pense donc que ma cassette est usée. J’essaie de voir si avec le temps les sauts de chaîne vont se “tasser”. Sinon, changement de cassette. J’avais également démonté un galet de dérailleur : à voir si ça peut venir de là aussi.

Bref, je pense sérieusement à m’acheter un nouveau vélo tout neuf car :

  • Mon vieux vélo fera ses deux ans de loyaux services en avril prochain. Ca fera donc bien autour de 15 000 bornes.
  • Les pièces de transmission sont toutes maintenant en 10 vitesses alors que je suis en 9 vitesses. Ca va devenir difficile de suivre de mon côté.

Sinon, la routine, hier soir, autre crevaison. J’ai démonté la roue la première fois pour vérifier la chambre à air, ça n’avait pas l’air de fuir. Quelques mètres plus loin, avec mon poids, c’est flagrant, je démonte donc de nouveau mon pneu. En regonflant la nouvelle chambre à air, je pète mon prolongateur de valves (pour jantes hautes), donc obligé de rechanger la chambre à air. En bref, une demi heure de retard. A mon retour j’en ai profité pour changer mon pneu arrière qui doit avoir 3 500 km je pense (donc pas mal de graviers en août).

Voilou. Je passerai donc à décathlon pour acheter des chambres à air, une bande anti crevaison et une bombe de réparation.

Renversant non ?

Décidément, cette semaine est riche en émotion. Sur mon chemin de retour, nuit et pluie, je roule prudemment et plein phares (ainsi que le gilet réfléchissant), j’arpente une piste cyclable de Tournefeuille vraiment bien aménagée. Elle est parfois coupée par quelques routes réservées aux autos mais avec ma vitesse autour de 25km/h et mes traversée à 15km/h en faisant attention à tout coupeur de route j’avance plutôt bien.

Je pense en plus sur la route que vues les conditions je dois redoubler de prudence même si en 2 ans de pratique quotidienne je n’ai eu encore pas de souci notable (pas de contact direct avec un autre véhicule). Je pense également à l’anniversaire de ma mère que je souhaite fêter en famille et totalement à son insu. Bref, ligne droite, je trace ma route. D’un coup, une voiture sur la piste cyclable qui vient de ma gauche. Mon cerveau a du mal à analyser, que fait une voiture qui coupe la piste cyclable. Il n’y a pas de zone résidentielle (je viens de la passer), je longeais un grand mur et… Pas le temps de réfléchir plus avant, la voiture continue de me couper la route, ce qui était une intuition de voiture allant me couper la route est un fait : la voiture est au milieu de la route. Je dévie ma trajectoire, je tape l’avant de la voiture, roule sur le capot et amortit mon choc avec mon coude assez peu élégamment en m’écrasant contre le sol. Je me relève lentement et commence à réaliser : peu de temps pour freiner, une voiture qui n’aurait pas dû être là, mon vélo à terre.

Une dame sort de son véhicule affolée, elle est infirmière, elle est totalement désolée et moi aussi. Je pense à mon vélo quand elle me conseille de regarder si je n’ai rien. Elle me sait en état de choc, je me déshabille rapidement pour voir mon coude écorché, peut être un hématome mais rien d’autre d’apparent. Elle me propose de me ramener chez moi mais je lui explique que je suis à 50 km 🙂 Ma roue est voilée et ma selle est cassée. Difficile de repartir en l’état sans faire un brin de réparation. Elle m’amène chez elle, m’ouvre son garage me dit que je peux prendre ce que je vais et m’amène une caisse à outils qui contient plein de matériel de son ex-mari. Elle me laisse son nom, je connais sa maison et elle me laisse pleine de confiance tout seul pour que je ferme sa maison. Franchement, une femme efficace mais pressée. Elle repart alors pour aller à son boulot.

Je jure un peu de ne pas avoir pu anticiper l’accident mais bon, c’est comme ça. Je dévoile donc la roue avant assez rapidement, un oeillet de rayon a cédé, on verra si un pro peut me réparer ça. La selle est arrachée, je prends donc une selle qu’elle m’a proposée, je prends la même marque (beaucoup de chance ;)) et je la monte. Je fais quelques tests.

Une demie heure s’est écoulée, je vais essayer donc de prendre le train suivant. Je repars, ça avance bien, je fais 20 km sous la pluie sans problème.

Je changerai la roue avant en attendant et j’appellerai cette dame pour lui dire que j’ai pu rentrer sain et sauf. Tout va bien, c’est anecdotique. On verra demain si j’ai d’autres douleurs.

 


La voiture est arrivée de la gauche, derrière ce grand mur, aucun regret, je ne pouvais rien voir et la voiture avait un céder le passage 🙂

Ca crève !

On avait eu un printemps merdique. Eh bien on a un bel automne. Il a fait plutôt bon et doux sans pluie. C’était bien agréable, mais résultat, je n’étais pas le seul vélo dans le train.

Il y  a un mois j’ai crevé en allant au boulot à quelques kilomètres de l’arrivée (comme d’hab).

Hier, j’ai crevé, c’était plus drôle : arrivé à Portet Saint Simon le soir j’entendais un “psssssssssssss”, j’ai cru que c’était ma gourde, mais non ! C’était mon pneu avant avec un gros bout de verre dedans. J’ai donc réparé ça dans le train dix minutes montre en main devant les ados ébahis (ou dégoûtés par mes mains pleines de crasse).

Et ce soir, je me rends compte que j’ai perdu ma pompe. Ca n’est pas le moment de crever mais si ! Il ne faut pas louper une occasion. Bref, à Mas Sainte Puel sur le retour, je crève (une agrafe plantée dans le pneu arrière). Obligé d’appeler Sabine car pas de pompe… que j’avais oubliée dans le garage : Quel boulet !

Bon je sens qu’avec ces crevaisons à répétition il va falloir que je change mes pneus qui datent de fin Juin.

Equipement automne hiver

MICHELIN Pneu LITHION 2 700x23c Souple MICHELIN Pneu LITHION 2 700x23c Souple Rouge 11,99 €
Ajouter
Supprimer
47,96 €
SHIMANO Chaîne XT / ULTEGRA CN-HG93 9V SHIMANO Chaîne XT / ULTEGRA CN-HG93 9V 16,99 €
Ajouter
Supprimer
16,99 €
PEARL IZUMI Gants SHINE WIND MITT Noir 2012 PEARL IZUMI Gants SHINE WIND MITT Noir 2012 M 24,90 €

Trucs en vrac

Quelques événéments dans ma vie de cycliste très bénins mais dont je veux garder la trace.

J’ai changé mes pneus veloflex par des michelin lithium 2 fin Juin

Effectivement, je vois la différence. Les veloflex avaient un meilleur rendement et confort.Avec les lithium 2 je me sens collé à la route et j’ai plus de mal à les lancer. Après, pour mon utilisation vélotaf, ça n’est pas si mal.Par contre, le veloflex est très fragile, à peine 3000 kilomètres et ils étaient vraiment pleins de coupures…
Ca fait un peu cher pour 60 euros la paire 🙂
Le lithion 2 quant à lui, avec ses 40 euros la paire est bien orienté résistance aux crevaisons.
D’autant plus que depuis fin Juillet mon trajet velotaf a changé et je passe par quelques kilomètres pleins de graviers ou sables.
Autant dire que les veloflex seraient morts en quelques semaines.

Bon, d’accord, il y a deux jours (1000 km), j’ai crevé, mais rien d’apparent sur les pneus et c’était côté fond de jante.
Je pense donc qu’avec la pluie que j’ai chopée ce mercredi (magnifique saucée que je n’avais encore jamais connue) des petits grains de sable ont dû plus facilement rentrer (ou alors usure de la chambre à air).

Je pense donc partir après mes lithion 2 vers des michelin pro 4. On verra d’ici là.

Comme autre changement, ça a été un dévoilement de la roue avant (très légèrement voilée). Fait à Decathlon fin juin avant mon départ en vacances.
A part ça, RAS.

Un autre truc, j’ai mis en vente mon Optima Stinger. Je ne l’utilise pas pour mes trajets quotidiens, donc ça perd de son intérêt.
Très bon vélo, super kiffant au niveau des sensations, mais inadapté à mon utilisation.
Je lui souhaite donc de connaître un meilleur propriétaire. Je n’ai réalisé que 2000 kilomètre en un an et demi alors que j’en suis à 14 000 kilomètres sur mon vélo de route cheap acheté d’occaz 🙂

Crevé !

Non moi, ça va mieux. Le temps devient enfin printanier même si on a deux/trois jours de pluie prévue.

J’ai changé mes roues en Janvier pour profiter des soldes (Mavic Cosmic Elite), mes pneus en Mars pour des Veloflex Corsa 22 et crevaison aujourd’hui.

En plus, comme l’année dernière au même endroit près de mon boulot (ouf)  au Leroy Merlin.

C’était la première fois que je réparais avec mes jantes hautes et l’utilisation de la petite rallonge d’embout. Ca a été un peu plus long que prévu vu que j’avais laissé la rondelle pour fixer la valve sur la jante (inutile dans mon cas car jante trop haute).

A part ça, mains dégueulasses en espérant que je ne crève pas trop vite sinon je repasserai à des pneus plus résistants mais moins performants 🙂

Car reparations en série !

En plus du temps pourri, c’est l’année de la voiture !

Voiture familiale

On est partis en Ardèche mi-janvier. Démarrage de la voiture familiale que je ne prends jamais et j’entends un bruit assez répétitif. Je regarde ma femme d’un air avec un petit peu de reproche du genre “tu prends la voiture tous les jours et tu en l’as pas entendu ?”. Mais je n’insiste pas, elle n’a pas entendu, elle n’a pas entendu.

Bref, je lui annonce donc que nous allons faire 800 bornes avec possibilité d’une courroie qui peut péter, prenons le risque (oui c’est très con). Et ça passe (la chance du con).

Dans la semaine, ma femme se précipite chez le garagiste qui ne la laisse pas partir avec la bagnole. En fait, la courroie de distribution avait été changée l’année dernière mais pas le kit intégral. En gros, des “poulies” (je ne connais pas le terme de voiture, mais ça revient à un pignon ;)) étaient endommagées. Bref, la bagatelle de 560 euros.

Bon allez, pourquoi pas, c’est la voiture familiale, alors on fait des efforts. Moi n’usant que très peu la 06 depuis ces deux dernières années…

Ma 106

Et voilà t’y pas que la semaine suivante (si, si), je prends exceptionnellement la 106 pour m’avancer à Auterive, à deux gares de chez moi, pour les fameux lundi de grève de la SNCF. Oui vous avez bien lu, c’est un concept de grève récurrent qui fait chier tout le monde pendant 9 mois, mais passons.

Arrivé à la gare, j’entends un bruit un peu comme la courroie… Génial !!

Le soir, je reviens, je n’entends rien au démarrage. C’est à la fin du parcours que j’ai de nouveau ce bruit. Je décide donc de ne plus prendre la voiture de la semaine (ce qui est à peu près ma semaine type malgré le mauvais temps de ces dernières semaines).

Samedi, je prends le parti d’aller voir le garagiste de mon village (très sympa au passage) et je lui laisse la voiture.

Lundi, bilan:

  • 150 000 km et courroie jamais faite !
  • bougies mortes
  • pompe à eau à remplacer
  • un injecteur (le fameux bruit)

En plus de ça, j’avais la gâche de la portière gauche à changer (récupérée de la casse).

Il m’a donc fait tout ça pour 800 euros, c’est pas si mal, je suis presque heureux. Comme mon rétro gauche est également mort (et tient uniquement avec du scotch) ma femme va la ramener pour qui nous le pose.

Ca faisait aussi trois ans que j’avais cette voiture sans vraiment y faire de réparation donc je m’estime assez chanceux…

Conclusion

Ca nous fait quand même un mois à presque 1500 euros. On est sensé repartir pour longtemps. D’autant plus que ma 106 en ce début d’année elle est à 149 000 bornes et avec tout ce que je fais en vélo je ne pense pas faire plus de 3000 bornes dans l’année. A voir car je la prête quand même à ma femme pour qu’elle donne ses cours quand j’ai besoin de la voiture familiale avec tous les sièges auto pour enfants (ça évite les déménagements).

Janvier et Février 2012 = temps pourri ;)

Moi ces derniers temps je déguste avec ce temps pourri mais hier c’était le ponpon.
Vent de folie le matin, obligé d’appuyer comme un con, déporté à chaque passage de camion. Pour au final avoir un train avec une demi heure de retard…
Le soir, d’un coup, le temps se couvre, grosses pluies et froid glacial. J’en ai raté mon train. Attente dans la gare frigorifié, je n’ai jamais autant claqué des dents avec le corps animé de soubresauts. Puis, arrivé à Cintegabelle, rebelotte sous la pluie et le froid, tout mouillé pour dix bornes. Impossible d’allumer ma lampe frontale, je ne sentais plus mes doigts ! C’était très drôle 😉

Heureusement, à l’arrivée, une femme parfaite : salle de bain chaude et repas tout prêt 

Les enfants m’ont juste demandé : « il pleut dehors ?? ». Ah, l’innocence…

Pirouette !

Cacahouète !

Bon ben génial, après quelques cassages de gueule à cause du verglas un certain jour assez froid, me voici à faire un beau soleil pour cause d’évitement de camion.
Dans un rond point, qui plus est mouillé, un camion déboîte sans hésitation alors que j’étais engagé depuis dix bons mètres (et bien visible). Bien évidemment, plutôt que de m’encastrer, j’ai préféré freiner en urgence, donc perte de contrôle et soleil 😉 Je m’en tire avec quelques égratignures et un bon bleu à surveiller sur la cuisse gauche.

En tout cas, merci le casque car j’ai senti un choc très bien amorti sur l’arrière du crâne.
Je tiens également à remercier le camion qui ne s’est pas arrêté et a continué son chemin 🙂 ! Un camion suivant s’est quand même enquis de mon état, il ne faut donc pas généraliser sur les camionneurs 🙂

Rien de grave mais que d’aventures !